Robe de mariée : superstitions et traditions

Magasin de robes de mariée

Souvent lorsque l’on parle de mariage, il est souvent question des alliances, du menu de la réception et de la décoration des lieux. Mais dans cet article, je vais plutôt me consacrer à la tenue de la mariée, notamment les superstitions et les traditions qui l’entourent.

Robe de mariée : pour ou contre les superstitions ?

Avant même que son compagnon de longue date lui fasse sa demande en mariage, ma meilleure amie était déjà à la recherche de sa robe de mariée. Et maintenant que leur faire-part de mariage original va être distribué à leurs invités, elle doit trouver sa tenue au plus vite, surtout qu’elle voulait du sur-mesure. C’est donc avec plaisir que je l’ai accompagnée dans les boutiques.

De plus, nous devions également définir les tenues des demoiselles d’honneur car, sans grande surprise, la future mariée m’a choisie comme témoin de son mariage.

Mais ce qui m’a surtout amusée dans cette entreprise, c’est la volonté de ma meilleure amie de tenir à l’écart son fiancé dans la sélection, mais surtout dans les essayages, de sa robe de mariée. La raison ? Très superstitieuse, l’intéressée est convaincue que montrer la robe à son futur époux avant le jour des noces peut porter malheur. De plus, en lui cachant sa tenue jusqu’au mariage, elle compte faire une entrée mémorable au bras de son père, lors de la cérémonie religieuse.

Moi je n’y crois pas trop à cette superstition surtout qu’avec mon compagnon, on a l’habitude de tout partager. Par contre, je trouve particulièrement intéressant cet effet surprise. Pari réussi d’ailleurs, car tout au long de la cérémonie et de la réception, il n’avait d’yeux que pour elle. Il m’a même chaleureusement remerciée de l’avoir aidée à sélectionner cette superbe robe.

Robe de mariée : pour ou contre les traditions ?

Robe de mariée traditionnelle

L’autre grande question qui se posait au moment de la sélection de la robe de mariée était sa couleur. En effet, pour changer un peu des standards classiques habituels, la future épouse avait opté pour une robe de mariée couleur champagne. Mais c’était sans compter sur l’avis de sa mère. Malheureusement, pour sa maman, la tenue de la mariée doit être blanche. Traditionnellement pourtant, le blanc était réservé aux futures mariées vierges...

Mais malgré cela, pour la maman, cette tradition du blanc existe depuis longtemps dans leur famille, comme dans bien d’autres, et devait être tout simplement respectée. Ainsi, dans le but de ne pas contrarier sa maman, ma copine a donc décidé de passer commande d’une robe de mariage et son juppon blanc. En contrepartie, elle a refusé de porter le voile long, comme sa mère l’a fortement recommandé. À la place elle a opté pour un bijou de cheveux, magnifiquement associé avec peignette composée de perles et de fleurs.

Et comme toute mariée respectant cette tradition anglo-saxonne, la future mariée n’a pas oublié de porter quelque chose de vieux qu’est le collier de perles de sa grand-mère. La robe quant à elle fait déjà référence à l’élément neuf. Sinon, pour la petite touche bleue, elle a choisi sa jarretière bleu turquoise. Enfin, pour l’affaire empruntée, je lui ai passé mon bracelet porte-bonheur.

Écrit par Noémie le dans Trucs de filles

Faites suivre sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : injsnqtvjn