Shoppiner et chiner

Marché aux puces

Le shopping fait partie de mes passe-temps préférés. Toutefois, je ne suis pas portée sur les articles neufs. Je suis surtout branchée antiquités et brocantes. Ainsi, dès qu’il y a foires et vide-greniers dans ma région, j’essaye de me libérer pour m’y rendre.

Où faire le plein d’articles anciens ?

Collectionnant depuis longtemps les articles et les accessoires de décoration anciens, je suis fan des vide-greniers et des brocantes. Malgré les nombreuses boutiques d’antiquités dans ma région, je n’y trouve que très rarement mon bonheur. De plus, dans ces établissements, les nouveaux articles sont très rares. La preuve, chez certains brocanteurs, je connais par cœur les produits qu’ils proposent, tellement ils ne renouvellent pas leurs stocks.

Pour remédier à cette situation, rien ne vaut les salons, les vide-greniers et les braderies. Le seul inconvénient, il faut connaître les lieux où ils se déroulent, mais surtout les dates d’ouverture et de fermeture. Ce sont des informations particulièrement difficiles à trouver pour les nouveaux collectionneurs surtout si l’on n’a pas de connaissance dans ce monde et ce secteur d’activité. Comment je fais ? Je me rends régulièrement sur Au fil des Brocantes. Ce site est très à jour pour ce qui est des calendriers des manifestations consacrées aux brocantes et aux vide-greniers.

Pour faciliter vos recherches, ces évènements sont classés par région, sinon par pays si vous vous rendez prochainement en Allemagne par exemple, ou en Belgique. Mais ce qui est le plus intéressant pour moi, ce sont les annonces déposées par des particuliers sur ce site. En effet, ce sont de véritables aubaines d’affaires pour dénicher les articles rares et précieux que l’on ne trouve plus sur le marché des antiquités et des brocantes.

Comment acheter des objets anciens en cuivre ?

Objets en cuivre

Me concernant, je me passionne surtout pour les objets anciens en laiton, en cuivre et en bronze, particulièrement les ustensiles de cuisine. Théières, casseroles, couverts, plateaux, moulins à café ou encore cruches d’eau… À partir du moment où l’article est fabriqué dans un de ces matériaux, je suis preneuse. J’ai d’ailleurs déjà constitué ma petite collection et je n’hésite pas à les exhiber toutes les fois que je reçois amis et connaissances.

Sinon récemment, je viens d’acquérir aussi une pendule en bronze, par l’intermédiaire d’une annonce trouvée sur le site web cité ci-dessus. Mais lorsqu’on ne s’y connaît pas trop avec les objets anciens, l’inconvénient est qu’on risque de se retrouver avec des faux pourtant achetés à des prix très élevés. C’est pourquoi je conseille de passer par l’intermédiaire de professionnels, pour les personnes qui n’y connaissent rien en la matière, car les arnaqueurs et les filous sont très nombreux.

Dans le cas d’un tout premier achat, privilégiez les boutiques qui ont déjà pignon sur rue. Concernant le cuivre, comme ce matériau est très bien imité, on peut se retrouver facilement avec des faux ou des copies sans s’en rendre compte. Mon astuce ? Lorsque je pars chiner, je ne me sépare jamais d’un aimant avec moi. Et pour savoir si l’objet qui m’intéresse est véritablement en cuivre, je passe l’aimant dessus. Si ce dernier n’adhère pas, j’ai l’assurance de me trouver devant un article authentique.

Écrit par Noémie le dans Trucs de filles

Faites suivre sur les réseaux sociaux !

1 commentaire

Écrit par Sophie le 19/11/2015 à 05h31

Comme toi, je suis fan des brocantes, dés que je peux je vais chiner, sauf qu'à force, j'entasse des tonnes de trucs inutiles !

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : dfb46iyran